pdlv FAKTORY

Ssangyong : jamais rentabilisé, le Rodius converti en autobus pour séduire

11 Octobre 2016 , Rédigé par Jean-Pierre GROSJETON Publié dans #Constructeur

Ssangyong : jamais rentabilisé, le Rodius converti en autobus pour séduire

Connaissez-vous le Ssangyong Rodius ? Ce gigantesque monospace coréen dépasse allègrement les 5 mètres et accueille en France, jusqu'à 7 personnes. Mais en Corée notamment, il a été homologué pour 11 personnes au maximum à bord, réparties sur quatre rangées de sièges. L'échec est néanmoins cuisant et la marque a trouvé une solution radicale pour enfin vendre des Rodius.

Un modèle jamais rentabilisé

Avec seulement 14 exemplaires vendus en trois ans dans l'hexagone, le Ssangyong Rodius est un échec cuisant qui accroît les dettes du groupe Ssangyong de jour en jour. En France, Ssangyong dispose d'un représentant emblématique, Jacques Vaillant, a qui l'on doit la faillite de plusieurs marques automobiles partout dans le monde, comme Saab ou Hummer. "Ssangyong, c'est une marque à fort potentiel. Mais les ventes ne décollent pas. Rodius est un modèle qui nous coûte de l'argent et nous devons agir". Des mesures, il en a plusieurs mais semble dubitatif et semble manquer d'inspiration. "Nous avions deux possibilités : offrir une déclinaison cabriolet à Rodius, pour partager le plaisir du cabriolet avec onze personnes à bord, ou bien faire du Rodius un autobus. Et c'est cela que nous avons choisi".

Et la voiture devient autobus

C'est en avril 2017 que le Ssangyong Rodius, tel que nous le connaissons, cédera sa place à une nouvelle mouture, longue de 6,90 mètres qui accueillera jusqu'à 14 personnes à bord. "L'idée, c'est de transformer ce véhicule en autobus. Nous avons accru la capacité de chargement pour faire un véhicule de ramassage scolaire. Officiellement, 1 conducteur et 13 enfants pourront prendre place à bord. Mais l'idée, c'est de loger deux enfants par siège, pour embarquer jusqu'à 26 gamins et organiser des sorties scolaires à pas cher". Une décision qui choque Jean-François P., ouvrir sur les chaînes de production du Rodius et qui regrette cette décision prise par le PDG français de Ssangyong : "Encore une décision prise après une nuit de beuverie. La dernière fois, il voulait qu'on propose une peinture arc-en-ciel sur le Korando. Heureusement, il a fait un coma éthylique avant de lancer la production le soir même".

Faut-il acheter le Ssangyong Rodbus ?

Rodbus, c'est le nom commercial du remplaçant du Rodius. Il ne sera dorénavant plus proposé aux particuliers mais simplement aux municipalités et aux sociétés autocaristes qui pourront ainsi profiter de ce véhicule tout confort. Les passagers y seront reçus sur cinq rangées avec 14 sièges au total. Si le confort est bon, le conducteur devra compenser avec un moteur d'origine Diesel de 155 chevaux, relativement léger pour déplacer les 4 tonnes de cet autocar. "Il faut en vendre 2 000 en France pour être rentable" confie Jacques Vaillant, étonnanement confiant dans son projet.

Ssangyong : jamais rentabilisé, le Rodius converti en autobus pour séduire

Partager cet article

Commenter cet article