pdlv FAKTORY

Hidalgo menace de démissionner si on ne lui retire pas sa voiture de fonction

27 Mai 2016 , Rédigé par Lucas NONYM Publié dans #Pas content

Hidalgo menace de démissionner si on ne lui retire pas sa voiture de fonction

Après l'annonce de sa potentielle démission si la Loi Travail ne passe pas, Manuel Valls a inspiré bon nombre de ministres et politiciens en tout genre. Parmi eux, Anne Hidalgo, qui en profite pour poser un ultimatum.

Trouver un compromis

Dans son optique de rendre sa ville sans voitures, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a menacé de quitter son poste si on ne lui retirait pas sur le champ sa voiture de fonction. "Cette Peugeot 508 est un désastre environnemental, je n'en veux pas" concède-t-elle dans le but que le conseil municipal accepte sa requête. Bien sûr, cela ne serait pas sans conséquence, confie Jean Bertaud, son septième adjoint. Il faudrait alors trouver un moyen de transport de substitution qui permettrait à la maire de ne pas se "mélanger aux ploucs qui voyagent en métro".

Une grande détermination

La solution la plus viable serait l'affectation d'un bus spécifiquement pour la ministre. Un mode de transport plus écologique, certes moins pratique pour la circulation parisienne mais qui pourra également servir de bureau roulant. En attendant, Anne Hidalgo atteste avoir déjà pris diverses mesures pour se séparer de son véhicule, comme le stationner dans des banlieux sensibles et en parquant la Peugeot 508 en plein centre de la capitale le 31 décembre au soir.

Article n°76

Partager cet article

Commenter cet article