pdlv FAKTORY

59 | Du formol dans la résine Carglass

19 Février 2016 , Rédigé par Thomas DROUART Publié dans #Fail

59 | Du formol dans la résine Carglass

Dévoilée ce vendredi 19 février, l'information n'est pas passée à côté de nos collaborateurs qui ont pu rencontrer Jérémy Letertrier, responsable des résines Carglass. Ce dernier a pu nous indiquer très précisément la composition de la fameuse résine censée réparer tout pare-brise dont l'impact est plus petit qu'une pièce de 2 €.

Du formol, et encore du formol

Premier choc, la très grande quantité de formol présente dans la composition de la résine. "À vrai dire, il y en a au moins 95 %", atteste Jérémy Letertrier, responsable qualité en charge de la fabrication de la résine. Le formol, de formule chimique CH2O, est présent en grande quantité dans les morgues, où il permet une plus longue conservation des corps. Mais le gâchis y est énorme, puisqu'une fois les corps évacués, le formol était tout bonnement jeté alors qu'il pouvait resservir. C'est là qu'a commencé la démarche de Carglass, qui a convenu des partenariats avec cinq morgues d'Île-de-France afin de s'approvisionner en quantité suffisante.

Que des avantages

Jérémy Letertrier confirme : "ajouter du formol dans une petite fissure de pare-brise permet, comme pour un corps, de le conserver". Il évoque aussi l'aspect écologique puisque cette résine provient du recyclage. Elle y est alors mélangée avec de la farine, afin de lui donner de la consistance et renforcer l'aspect esthétique. Le responsable est implacable : "c'est hyper résistant".
À ce jour, pas moins d'un million de véhicules circulant sur le territoire français ont déjà sur le pare-brise du formol provenant de morgues ! À l'heure où le gâchis est pointé du doigt, c'est une vraie bonne nouvelle qui concilie écologie et finances.

Article n°59

Partager cet article

Commenter cet article