pdlv FAKTORY

49 | Loi sur les vitres teintées : qui fait-elle le plus chier ?

18 Décembre 2015 , Rédigé par Lucas NONYM Publié dans #Pas content

49 | Loi sur les vitres teintées : qui fait-elle le plus chier ?

Récemment dévoilée, la loi sur les vitres teintées risque de poser problèmes pour de nombreux professionnels. Nous sommes allé à la rencontre de ces personnes pour qui le quotidien ne sera plus pareil depuis que l'interdiction des vitres surteintées est en vigueur. Des témoignages poignants qui soulignent l'intérêt d'oublier cette loi au plus vite.

Transport de fond : Francis témoigne

49 | Loi sur les vitres teintées : qui fait-elle le plus chier ?

Les "Ras-le-cul", "bordel" et "fait chier" se succèdent dans un rythme effréné. Impossible pour Francis de rester calme et même patient. Conducteur dans une agence de transport de fonds mondialement connue dans son département, l'homme se plaint de la suppression des vitres teintées sur les vitres blindées de son camion de huit tonnes.

L'homme tient en effet à conserver une relative discrétion tant sur les malettes d'argent qu'il dispose à l'arrière que sur lui-même. En effet, il "lui arrive de bouffer un sandwich au volant", un moment qu'il préfère discret. Il milite actuellement auprès de son employeur pour contourner la loi mais ce dernier n'y semble pas très réceptif. Francis a donc pris un arrêt maladie.

Transport de drogue : Benoît pousse une gueulante

49 | Loi sur les vitres teintées : qui fait-elle le plus chier ?

"On peut plus bosser dans ce pays" : l'accueil de Benoît n'est pas des plus chaleureux. Revendeur de cocaïne depuis une dizaine d'année, l'homme exerce la profession de go-fast au quotidien. Un job à temps plein qu'il effectue avec la plus grande discrétion au volant d'une récente BMW M5 aux vitres surteintées. "C'est plus discret" confie-t-il.

Depuis l'interdiction des vitres quasi opaques, Benoît a du revoir ses plans. Impossible de charger ses valises de "sucre" sur les sièges arrière, tout doit aller dans le coffre, rendant le comportement de la voiture plus aléatoire avec une telle charge arrière. Benoît espère désormais une abrogation rapide de cette loi qui lui ferait presque regretter de ne pas avoir pris la version Break.

Commerciale : Frédérique n'est pas contente

49 | Loi sur les vitres teintées : qui fait-elle le plus chier ?

C'est une habituée du téléphone qui nous a répondu mardi dernier. Frédérique ne quitte jamais son smartphone, qu'il s'agisse de conversations inhérentes à son travail de commerciale qu'elle exerce à mi-temps ou bien pour discuter avec ses amies. Pour gagner du temps, cette jeune mère de famille a choisi de "téléphoner au volant pour gagner du temps". Une pratique quotidienne rendue possible grâce aux vitres surteintées de sa Clio 2...

Mais depuis qu'elle a du les retirer, Frédérique nous a confié ressentir du stress au volant, "toujours peur de me faire griller" le téléphone à l'oreille. Pourtant, elle certifie que cela n'a aucun impact sur sa conduite et qu'elle peut même parfaitement "conduire bourrée et au téléphone". Une performance qu'elle a tenu à nous présenter en décapsulant (avec les dents) une bière de marque Kronenbourg.

Chauffeur VIP : Jordan désemparé

49 | Loi sur les vitres teintées : qui fait-elle le plus chier ?

Depuis près de 3 ans, Jordan exerce la profession de chauffeur VIP pour des célébrités. Au volant de sa Peugeot 508 aux vitres surteintées, l'homme assure avoir déjà transporté des célébrités comme George Lucas, Jim Parsons ou même Michael Jackson il y a quelques mois.

Depuis que les vitres surteintées sont interdites, c'est avec les larmes aux yeux que Jordan nous avoue ne transporter "que du bas monde", comme "quelques ministres véreux jusqu'au bar" ou bien des célébrités autoproclammées particulièrement adeptes des selfies. Une dure chute dont il ne voit malheureusement pas d'issue.

Sans emploi : Robert un peu blasé

49 | Loi sur les vitres teintées : qui fait-elle le plus chier ?

Robert, aussi connu sous le pseudonyme de Bgdu74 sur divers forums de charmes est ce que l'on appelle plus communément un voyeur. Près des plages naturistes ou devant des magasins de lingerie, il stationne son Kangoo, s'installe à l'arrière avec ses jumelles et passe le temps.

Depuis l'interdiction des vitres teintées, l'homme a bien confié "avoir essayé" mais fut rapidement interpellé. L'homme se dit "un peu blasé" par une politique qu'il juge "inadaptée et liberticide".

Article n°49

Partager cet article

Commenter cet article