pdlv FAKTORY

17 | Son père roule en Matrix, le fils appelle la DASS

12 Mai 2015 , Rédigé par Thomas DROUART Publié dans #Pas content

17 | Son père roule en Matrix, le fils appelle la DASS

Le mauvais goût à encore franchi une nouvelle frontière. Mercredi dernier, un père de famille strasbourgeois a reçu un courrier de la DASS. Son fils a porté plainte contre lui. La cause : Monsieur roule en Hyundai Matrix. Circonstance atténuante ou simple caprice, nous avons fait la lumière sur cette affaire.

Voiture de la discorde
 

Le Hyundai Matrix de Jean-Philippe Leberthois lui aura causé bien des soucis. Affaibli à la suite d'une opération en 2002, il a acheté un Hyundai Matrix. Monospace coréen au design atypique, il n'est pas au goût de ses amis. Il n'est pas au goût non plus de ses voisins qui lui interdisent de le garer devant chez eux. Il n'est pas non plus au goût de ses parents qui l'ont renié, ni même à celui de son fils qui a décidé d'appeler la DASS. Il n'était plus supportable de dormir dans une chambre juxtaposée à un garage où dort un Hyundai Matrix.

Incompréhension

Honteux, Jean-Philippe (qui a souhaité garder l'anonymat) a bien vite compris l'erreur d'avoir acheté cette voiture. Un de ses amis l'a même comparé à un Fiat Multipla. Une comparaison qui a profondément touché le père de famille. De source sûre, il nous a confirmé que le chien de Jean-Philippe refusait même de monter dans le Matrix. Aujourd'hui, il accuse le coup et comprend la décision de son fils de ne plus subir l'affront de l'automobile disproportionnée. Pour récupérer la garde de son fils, Jean-Philippe s'est résolu à changer de voiture. Son Matrix n'étant pas accepté sur les sites de petites annonces, il sera broyé dans la casse la plus proche et remplacé par un Renault Scénic gris.

Article n°17

Partager cet article

Commenter cet article