pdlv FAKTORY

7 | Rouler cheveux au vent : un chauve porte plainte pour publicité mensongère

2 Mai 2015 , Rédigé par Thomas DROUART Publié dans #Pas content

7 | Rouler cheveux au vent : un chauve porte plainte pour publicité mensongère

L'histoire est pourtant banale. Toyota propose désormais une version découvrable de son Aygo, dénommée X-wave permettant de "rouler cheveux au vent". La publicité présente sur le site du constructeur nippon a été vue massivement, et notamment par Jean-Pierre Morrand, 66 ans, souffrant d'une calvitie depuis deux décennies.

Aygo X-wave

Commercialisée depuis peu, l'Aygo découvrable a pour atoût majeur le pouvoir d'enlever son toit et donc de profiter des joies d'une découvrable, à partir de 14 700 €. Il faut dire que récemment revue en profondeur, l'Aygo a fière allure et son design séduit un public très large et désireux d'une voiture de ville agréable à l'œil et à conduire.

Nostalgie

C'est à ce moment que Jean-Pierre Morrand, menuisier dans le Cantal choisit pour remplacer sa Citroën Visa. Il est rapidement "séduit par sa ligne" et par la possibilité de "rouler cheveux au vent" ce qui lui rappelle sa jeunesse, partie en même temps que ses cheveux... Il se rend chez Toyota un brin nostalgique et prend possession de l'Aygo X-wave. La semaine suivante, soucieux de "rouler cheveux au vent" (rappelons qu'il s'agit du slogan employé dans la publicité sur le site de Toyota, ndlr), il ôte la toite commandée électriquement et ne ressent qu'une légère brise sur son crâne luisant, bien loin de la sensation de cheveux ébourrifés et vaguant au gré des kilomètres.

Dépot de plainte

Déçu, il décide porter plainte contre Toyota pour publicité mensongère. Le comble ? Sa plainte a bien été reçue. Monsieur Morrand a pu être remboursé intégralement de sa citadine nippone et a craqué pour une Fiat 500, dont le commercial lui a assuré qu'il allait rajeunir de 20 ans... Affaire à suivre.

Article n°7

Partager cet article

Commenter cet article