pdlv FAKTORY

11 | BMW 112d : less is right !

6 Mai 2015 , Rédigé par Thomas DROUART Publié dans #Constructeur

11 | BMW 112d : less is right !

BMW continue son développement en tirant sa gamme vers le bas. Désormais, c'est au tour de la Série 1 de s'offrir aux plus démunis en quête d'identité. La 112D s'affiche donc comme une alternative à la coûteuse 114D de 95 chevaux. Que vaut donc vraiment la nouvelle BMW Série 1 12D ?

Optimisée

Quand il nous parle de la 112D, Christian Vandet l'évoque comme la concrétisation d'un rêve, celle d'une "Série 1 à la fois raffinée, élégante mais aussi performante puisque légère". Il faut dire qu'en descendant en puissance, la 112D ne revendique plus que 68 chevaux. Le 4-cylindres diesel est donc à la peine mais pas autant que l'on peut l'imaginer. "En effet, nous avons fait en sorte d'alléger de manière significative la voiture, avec notamment le changement pour des pare-chocs en plastique léger, des enjoliveurs dans le même plastique, la suppression de l'essuie-glace arrière, de l'éclairage intérieur et des ceintures de sécurité à l'arrière" avoue le directeur du projet 112D.

Moins de 20 000 €

Il faudra compter 19 900 € en tarif de base dans l'unique finition portant le nom de son créateur : Vandet. Si l'équipement a été réduit à sa plus simple expression, il est possible d'opter pour la peinture métalisée (option à 420 €), pour les vides poches de portières (option à 60 €), pour des appuie-têtes (option à 220 €) ou encore pour l'ABS (option à 150 €). Les mauvaises langues ne pourront donc pas nier l'évidence : cette 112D n'est pas sous équipée tant qu'on définit quelques options.

Article n°11

Partager cet article

Commenter cet article